Les dernières recommandations du Haut conseil de stabilité financière (HCSF) permettent de contracter un crédit immobilier avec un taux d’endettement de 35%. Un assouplissement, bienvenu, à destination des primo-accédants.

Les futurs propriétaires voient leurs conditions d’octroi de crédit immobilier facilitées. Selon le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, il s’agit là de « garantir aux ménages l’accès au crédit [immobiliers], notamment pour les primo-accédants ».  

3 assouplissements, malgré un niveau de risque élevé pour les banques en raison du contexte économique.

Premièrement, les banques pourront accepter davantage de dossiers en dehors des recommandations du HCSF : cette marge passe de 15% à 20%.

Deuxièmement, le taux d’endettement maximal des ménages, c’est-à-dire la part des revenus destinés au remboursement du prêt, passe de 33% à 35%.

La troisième et dernière mesure concerne la durée d’endettement pour un achat dans le neuf ou avec travaux dans l’ancien : elle passe de 25 ans à 27 ans.

Ixofine est à votre disposition pour vos demandes : 09 66 89 01 36  ou contact@ixofine.fr